Rainbow index-Malte garde 1e place

Depuis 2015, Malte est au premier rang des pays où il fait bon vivre quand on est membre de la communauté LGBT, selon les statistiques de ILGA-Europe https://rainbow-europe.org/country-ranking. Elle a dépénalisé l’homosexualité en 1973 (contre 1982 pour la France), a autorisé gays et lesbiennes à servir ouvertement dans l’armée en 2002, et punit les discriminations à l’embauche liées à l’orientation sexuelle depuis 2004.

Dix ans plus tard, l’île reconnaît les mariages des couples de même sexe faits à l’étranger, puis met en place une union civile qui ouvre exactement les mêmes droits, comme l’adoption, qu’aux couples hétérosexuels.

En 2015, Malte donne le droit à l’autodétermination de son sexe et crée le genre X dans l’administration. Cette loi, comme presque toutes les autres, a été adoptée à l’unanimité des députés présents de la majorité, comme de l’opposition, avec tout de même quelques fauteuils laissés libres du côté des nationalistes, en signe de protestation.